Quelle est la meilleure combinaison à Mario Kart ?

By | 24 juin 2018

Mario Kart est sans aucun doute l’un des jeux les plus mythiques de Mario. Au fil des années, c’est même devenu l’un des jeux Mario les plus vendu dans le monde. Sorti en 1992, le premier Mario Kart, intitulé « Super Mario Kart » a débarqué sur Super Nintendo. Le principe du jeu est relativement simple : vous prenez les commandes d’un pilote de Kart de l’univers de Mario et devez remporter les différents circuits proposés. Afin de rendre cette expérience un peu plus fun, des bonus sont disposés sur les différents circuits. Pour les récupérer, il suffit de rouler dessus. Ces bonus peuvent être défensifs, comme offensifs. Ils permettent ainsi de déposer une banane sur le sol qui fera déraper toute personne qui roulerait dessus, de lancer des bombes sur vos adversaires, de profiter de boost de vitesse, etc. Pour compléter le tout : il est possible de jouer en multijoueur ! C’est cette combinaison relativement simple : course multijoueurs et bonus, qui a fait toute la renommée de Mario Kart.

Voilà donc plus de vingt-cinq ans que la saga continue. Que vous soyez un vétéran des jeux vidéo, ou un simple joueur occasionnel (qui n’a jamais fait une partie de Mario Kart dans un ami ?), vous avez certainement du vous poser cette question à un moment donné : quel est le meilleur héros à Mario Kart ?

Les statistiques historiques de Mario Kart

Les premiers Mario Kart ne laissaient que peu de place à la personnalisation des karts. Vous pouviez sélectionner un personnage parmi ceux proposés (Peach, Toad, Yoshi, Wario, etc.). Chacun de ces personnages disposait de statistiques personnelles qui faisaient sa force et sa faiblesse. Historiquement, les « gentils » de la saga étaient d’ailleurs privilégiés. Ainsi, la princesse Peach disposait par exemple d’une très forte accélération et vitesse maximum.

A cette époque, il n’était donc pas bien compliqué de choisir son personnage préféré : on privilégiait l’accélération, la force du personnage ou sa vitesse maximale.

Même si ce choix n’était que peu scientifique, l’absence de multiples options limitait les risques de sélectionner un personnage non adapté à son type de conduite.

Mais depuis la sortie des derniers Mario Kart, évolution oblige, tout est devenu bien plus complexe. Tout en ayant conservé son aspect de jeu rétro, Mario Kart a en effet su évoluer. Outre les caractéristiques propres à chacun des personnages, il est désormais possible de personnaliser le kart, mais également les pneus de chacun d’entre eux. Cette multitude d’options va très largement impacter les performances de votre pilotage. Il devient donc impératif de s’intéresser plus précisément aux statistiques détaillées de chacune des combinaisons possibles. Heureusement pour cela, certains fans ont déjà fait le travail pour nous !

Les nouvelles options Mario Kart

Grâce aux travaux d’Henry Hinnefeld, Data Analyst, nous allons pouvoir comprendre quelles sont les meilleurs combinaisons au sein des nouveaux Mario Kart. Afin d’étayer ses travaux, ce fan s’est basé sur le principe de Pareto.

La première étape de cette analyse consiste à répertorier l’ensemble des statistiques au sein de Mario Kart : celles des personnages bien entendu, mais également celles de l’ensemble des accessoires permettant de personnaliser son kart. Heureusement, il existe une telle communauté de joueurs sur Mario Kart que certains fans se sont déjà aventurés à réaliser un tel inventaire. Les résultats sont disponibles sur GitHub.

Afin de simplifier l’analyse, l’étude va se concentrer sur certaines statistiques qui sont considérées comme plus impact antes que les autres : l’accélération et la vitesse maximale sur route. Les héros de Mario sont regroupés en catégorie, car de nombreux personnages disposent en réalité des mêmes statistiques (étonnant, non ?).

Comme on peut le constater ci-dessous, il existe un lien très fort entre accélération et vitesse maximale. Plus l’accélération est rapide, moins la vitesse maximale d’un personnage est élevé. Il sera bien entendu possible de pondérer ces éléments via les objets additionnels (caractéristique du kart et des pneus), mais le principe restera globalement identique. C’est sur la base de ce principe qu’est fondé tout l’équilibre des jeux de Mario Kart.

Maintenant que nous avons analysé les statistiques des personnages, il est temps de s’intéresser à ces des différents véhicules qu’il est possible de sélectionner, ainsi qu’aux différents types de pneus. Le fonctionnement est relativement simple : en fonction de votre choix, vous allez ajouter ou faire baisser le niveau de performance de votre personnage initial. Ainsi, si vous sélectionnez un Baby Mario équipé d’un Badwagon et de Roller, ce dernier disposera d’un poinds de 2.25 (base du personnage) + 0.5 (statistique propre au Badwagon) – 0.5 (statistique propre du Roller) = 2.25.

 

Grâce à l’ensemble de ces données, l’analyse s’est ensuite essayée à créer l’ensemble des configurations possibles (combiner tous les personnages avec l’ensemble des combinaisons de karts et de pneus possibles), puis d’analyser les résultats.

Ce sont pas moins de 149 760 combinaisons qui furent ainsi analysées. Bien que le nombre de combinaison global soit énorme, ces combinaisons forment en réalité environ 300 résultats différents. Comme évoqué précédemment, de nombreuses personnages disposent de statistiques identiques. En plus de cela, certains combinaisons aboutissent à des résultats similaires. Parmi ces 300 combinaisons, l’analyse a fait ressortir 15 combinaisons, qui sont plus optimales que les 285 autres :

Des combinaisons optimales devant être adaptées à chaque situations particulières

Bien que ces combinaisons soient les plus optimales sur la papier, elles sont extrêmement diverses. Certaines favorisent la vitesse maximale, tandis que d’autres misent tout sur l’accélération. Il vous reviendra en tant que pilote de sélectionner la meilleure combinaisons en fonction de votre style de pilotage, mais également du circuit que vous allez aborder. Certaines pistes sont en effet constituées de longues courbes nécessitant une Vmax élevée, tandis que d’autres circuits sont plutôt constituées de courbes difficiles à engager nécessitant une bonne reprise, une bonne accélération.

En tout état de cause, vous n’aurez désormais plus la moindre excuse à Mario Kart auprès de vos amis !